Eglise des Jeunes Francophones de Pékin

La Chine accueille chaque année, plusieurs étudiants provenant des 4 coins du monde. L’expérience en Chine nous a montré que certains chrétiens francophones perdent la foi une fois arrivés en Chine et d’autres ont très peu de chance de rencontrer le Seigneur pendant leur séjour en Chine.

L’église BICF French, fort de cette réalité se penche sur la présence massive des jeunes francophones à Pékin qu’elle considère comme une porte ouverte que Dieu plaçait devant elle pour la mission. 

A l’issue de la formation de la première promotion d’étudiants de l’École Biblique du Ministère EDEN, naîtra la vision d’implanter une église des jeunes francophones à Pékin, articulant sa vision autour du Discipulat strict avec le défi de s’adapter aux besoins des jeunes.

Au bout de quelques mois de préparation en prière, la vision du ministère auprès des jeunes va s’éclaircir autour de 2 pensées scripturaires de la reproduction spirituelle selon son espèce (2 Timothée 2:2) et (Luc 6:40).

Cette vision fut décrite par les objectifs suivants :

  • Gagner, établir et équiper les jeunes dans la foi par un suivi systématique pour qu’ils deviennent des disciples mûrs de Jésus-Christ ;
  • Marquer la présence chrétienne à travers les jeunes en milieu universitaire ;
  • Pourvoir un encadrement interactif (motivation, inspiration, encouragement mutuel) entre jeunes.

La méthode de travail de l’Eglise des Jeunes Francophones de Pékin peut se résumer par l’acronyme « C.A.S. » :

  • Connaitre Jésus-Christ : Conduire les jeunes francophones de Pékin déjà à avoir une relation personnelle avec le Seigneur par la prédication de l’évangile (Rm 1:16) ;
  • Aimer Dieu : Après avoir donné sa vie au Seigneur, vivre désormais pour Dieu et s’engager à développer sa relation avec Lui (Mt 22:37) ;
  • Suivre Jésus-Christ : Selon l’ordre du Seigneur, le disciple de Christ doit suivre son Maître jusqu’à devenir comme Lui en faisant d’autres disciples, c’est-à-dire se reproduire (2 Timothée 2:2).

Notre Devise s’articule autour de 4E:

Embraser la jeunesse francophone de Pékin par la proclamation de l’Evangile pour préparer l’Elite de la future Eglise de la Francophonie à Pékin.

Pour y parvenir, nous avons organisé plusieurs activités stratégiques à travers « 5 groupes d’intérêt », composés de 3 à 5 jeunes envoyés dans les campus et les restaurants universitaires pour parler de Jésus. Cette première initiative nous a donné une idée du champ de notre mission et de ce qui nous attendra.

L’Eglise des Jeunes Francophones de Pékin a organisé avec le soutien de l’église mère, le BICF French, des activités d’impact comme 2 concerts, des réunions cultuelles, l’évangélisation porte à porte en équipe, l’évangélisation individuelle, des discussions stratégiques (sur les thèmes : le système éducatif Chinois, les méthodes d’études, la vision de la carrière professionnelle), les excursions, etc. Au cours de toutes ces activités rarement organisées dans un pays où l’on parle très peu de Dieu, nous avons défié les jeunes à accepter Jésus-Christ comme Seigneur, à lui donner le contrôle de leur vie et l’associer dans tous les projets de leur vie.

Il convient de citer les noms de tous ceux qui ont contribué à la naissance de l’église des jeunes : Ruth, Devalon (Congo), Aude (France), Vaïna, Galette, Elie, Bichara (Haïti), Joël (Madagascar), Ade (Bénin), O’scawn, Michael (Côte d’Ivoire), Daniel (Togo), Nadège (RD Congo). La plupart de ces bien-aimés ont terminé les études et quitté la Chine. A ce jour, 4 dirigeants sont encore à Pékin : Vaïna, Ade, O’scawn et Daniel.

Les départs

La Chine est marquée autant par beaucoup d’arrivées que par de nombreux départs. Cette réalité a été vécue aussi bien au sein de l’équipe dirigeante de l’église des jeunes que parmi les disciples.

En septembre 2015, début de l’année académique, 4 disciples ont quitté Pékin et sont partis poursuivre leurs études à l’intérieur de la Chine.

Finalement ma femme Ruth et moi-même, venus en Chine respectivement en 2005 et en 2003, pour étudier, quittons définitivement la Chine le dimanche 27 décembre 2015. Nous laissons par ce fait, notre église le BICF-French qui nous a fait connaitre l’amour de Dieu et l’Eglise des Jeunes Francophones de Pékin que nous avons fondée et dirigée comme Pasteur depuis 2013.

La séparation est toujours difficile à vivre surtout lorsqu’on doit quitter les personnes qu’on aime, qui sont nos repères et notre source d’inspiration dans le ministère. Dieu nous veut au Gabon pour le servir. Notre départ et celui des autres qui nous ont précédés à l’Eglise des Jeunes Francophones de Pékin, constitue un défi majeur pour la jeune église, mais le Seigneur, le Maître de la Moisson saura combler ce vide puisqu’il dit : « Il y a une grande récolte à faire, mais les ouvriers ne sont pas assez nombreux. Demandez donc au propriétaire de la récolte d’envoyer encore des ouvriers pour faire sa récolte » (Luc 10:2).Après le départ du couple Pasteur Bertrand et Ruth Moubagou, l’Eglise des Jeunes de Pékin a continué sous le leadership du frère doctorant O’scawn Gagne, assisté par des encadreurs toujours sous la supervision du Pasteur Berger. Suite aux défis et aux contraintes combien complexes du milieu (la Chine), l’Eglise des Jeunes est redevenue le Ministère des Jeunes de l’église locale le BICF French, pour ainsi dire continuer à fonctionner avec la même vision qui consiste à atteindre les jeunes francophones présents à Pékin, à faire d’eux les disciples de Jésus Christ et des faiseurs de disciples de Jésus Christ cette fois ci sous la couverture directe du Pasteur Berger et du leadership de l’église BICF French comme tous les autres ministères.