L'église « Francophones Pour Christ » est la première église fille de l'église locale de Pékin, le BICF-French.

L’église FPC partage donc la même vision que toutes les églises de la grande famille du BICF, et partage en même temps la vision spécifique de l’église mère de Pékin, le BICF-French.

LA VISION SPECIFIQUE DE L'EGLISE FPC de Wuhan est :

« L'église FPC de Wuhan existe pour Entendre, Comprendre et Connaitre Dieu En Francais, notre langue d’intimité, afin de répondre à l’appel de Jésus-Christ consistant à faire de notre Génération Francophone une GENERATION DE FAISEURS DE FAISEURS DE DISCIPLES de Jésus-Christ en tout lieu et en tout temps. »

La naissance de FPC

L'histoire de FPC commence avec la venue à Wuhan de Noël et Dominique GAHIÉ, un jeune couple de serviteurs passionnés de Dieu, issus du BICF French. En tant que proches collaborateurs et enfants spirituels du Révérend Pasteur Jesse Diop NGANGOMBO et Maman Chantal, ils ont reçu d’eux le fardeau et l’onction du ministère au près des francophones en République Populaire de Chine.

En effet, suite à un difficile parcours d’étudiante en Médecine Générale à l’université de Pékin, Dieu consola Dominique par le miracle d’une double bourse d’études (Gabonaise et Chinoise) pour 3 années de spécialisation en Gynécologie à l’Université de Wuhan, dans la ville de Wuhan, capitale de la province du Hubei. En découvrant que la ville qui allait accueillir les GAHIE en Septembre 2011 n’était rien d’autre que la ville française ou francophone de Chine, ils comprirent que Dieu avait un plus grand dessein à accomplir dans cette ville.

Soucieux de soutenir sa femme, Noël GAHIE, inscrit à l'Ecole Biblique du Ministère (EBM) de Pékin, va devoir la rejoindre à Wuhan et faire des navettes sur Pékin pour poursuivre sa formation pastorale au près de son père Spirituel et Mentor. Ainsi donc, ce couple va se retrouver loin de leur famille spirituelle de Pékin.

Sincères et désirant servir leur Dieu partout où ils passent, Noël et Dominique, ayant dans leurs cœurs le fardeau de la francophonie, vont initier deux cellules de prière, dans la langue française, autour de La Parole qui libère. En plus des cellules de prière, des rencontres mensuelles (tous les derniers vendredis du mois), dans un restaurant, se faisaient. Les quelques 20 francophones qui s'y retrouvaient louaient Dieu au son de la guitare du Pasteur Noël, ils recevaient une parole d'édification et partageaient un repas.

Avec le temps, le nombre de francophones, principalement des étudiants, a augmenté et la nécessité de structurer l’œuvre et passer à un cap supérieur s’est imposée. « Pourquoi ne ferions-nous pas les cultes tous les dimanches ? », demandaient certains membres. Pasteur Noël GAHIE et sa famille (Dominique et la petite Yeboya), entourés de frères et sœurs qu'ils ont trouvés à Wuhan et qui partageaient le même fardeau, vont donc travailler d'arrachepied, sous la supervision du Pasteur Berger Jesse Diop NGANGOMBO. Parmi ces pionniers, nous pouvons citer : Sherryl Walden Mbiye Cheme (Gabon), Triça Salakiaku (RDC), Esther NGAKOLI (Congo), Villon Etienne (Haïti). C’est dans ce contexte que FPC a vu le jour en Septembre 2013.

Nos cultes se faisaient au domicile de Pasteur Noël jusqu’à ce que le salon devienne petit. Puis nous avons eu comme local l'hôtel Rui An où nous faisons nos cultes jusqu’à présent. Nous nous y retrouvons tous les dimanches, et quelques fois dans d'autres hôtels de la place, de 10 heures à 13 heures.

FPC est structuré en 5 Ministères :