Connaître, Demeurer et Marcher dans la Volonté de Dieu

Connaitre la Volonté de Dieu est le droit de tout enfant de Dieu car tout enfant est appelé à vivre et être conduit de façon à plaire à Dieu. Et il ne peut plaire à Dieu que lorsqu’il marche dans sa volonté laquelle volonté doit lui être connue...

La Communauté BICF

Vieille de trois décennies, l’actuel Beijing International Christian Fellowship (BICF) a vu naissance au début des années 1980, grâce à l’initiative de Pam et Berne Indahl, diplomates américains nouvellement affectés à l’ambassade des Etats-Unis...

54
2

L'historique de la CCFP

Parler de l’histoire de la Communauté Chrétienne Francophone à Pékin (CCFP), c’est faire appel au Seigneur qui est le seul Maître de l’histoire de tous les temps. Cela remonte au temps dont les débuts sont difficiles à préciser parce que Dieu seul les connait.

Toutefois il convient de noter que dans les années 80, des hommes de foi tels que Folli Komla, Warner Mampuya, Rufin, Léon Kodja, Joël Debenoit furent les piliers de l’œuvre chrétienne dans les milieux francophones de Pékin. Il s’agissait des regroupements des chrétiens francophones consistant essentiellement dans les réunions de maisons au sein des campus universitaires pour les étudiants (Université de langues) et dans les résidences diplomatiques (Sanlitun et Jianguomen). Plusieurs vies furent touchées par la parole de Dieu et les témoignages lors des réunions de ces groupes de maisons.

Ces groupes ont connu des hauts et des bas, mais le feu de l’Éternel ne s’est jamais éteint. Dans les années 90, le quartier diplomatique francophone de Pékin va connaitre son premier réveil avec l’ouverture à la Parole de Dieu dans les ambassades du Cameroun, de la République du Congo, du Burkina Faso, du Togo et de Madagascar. Un groupe va naitre à l’ambassade du Cameroun, où vont se joindre entre autres les frères Lezin, Émilienne Mampuya, Elaine Burgess, Cécilia Maurice, Simone Rabarisoa, Etienne Bondo. Cette communauté va grandir et va donner naissance à un autre groupe « Petit Déjeuner de Prière » à l’hôtel Great Wall Sheraton.

C’est au cours de cette période, à la demande des frères et sœurs Folli, Warner, Leon, Alice Wenzel, que l’actuel Beijing International Christian Fellowship (BICF) va intégrer le groupe francophone comme faisant partie de son église. Le groupe de l’Institut de Langues de Pékin va permettre aux frères et sœurs de participer au culte le dimanche au BICF en pourvoyant un service de traduction de l’anglais en français.

Notons le rôle déterminant joué respectivement par leurs excellences monsieurs les Ambassadeurs feu le Doyen Jean Jacques Maurice de Madagascar, le Doyen Eleih-Elle Etian du Cameroun, Christophe Gazam-Betty de la République Centrafricaine et Alfred Nkurunziza du Burundi.

Plus tard les actions parallèles des groupes de maison de Jianguomenwai et par la suite de Sanlitun, nées des actions conjointes des frères Cecil, Ross, Edmond Moukala et Léon Kodja, suivis par les frères Jesse Diop Ngangombo, Dénis Kwen Fong et d’autres ont eu un grand impact parmi les chrétiens francophones de Pékin avec la multiplication de plusieurs groupes de maisons et des rôles clés lors des conférences chrétiennes des étudiants étrangers de toute la Chine.

C’est donc ce travail de défrichage apostolique qui a préparé le terrain à la future église francophone, le BICF French.

De l’implantation à l’établissement de l’église

C’est à partir de 2002 que les Elders (collège et noyau dirigeants des pasteurs) de la grande église BICF reçurent après leur moment de retraite spirituelle, de la part de Dieu, la vision d’ouvrir le BICF alors une seule église se réunissant exclusivement en un seul service en anglais, avec traduction (français, chinois, cantonais, japonais etc.), ouvrir le BICF à l’expression beaucoup plus missionnaire en tenant compte de toutes les diversités en son sein. De là, l’idée d’avoir des services cultuels (église locale) sur base de la langue ou de la nationalité en même temps l’implantation d’autres églises du BICF à travers la ville de Pékin.

A ces moments, nous tenions déjà depuis fin 2000 des activités diverses à notre domicile pour l’encadrement pastoral des francophones pour la plupart diplomates et étudiants membres des groupes de maisons précités. Informé de notre présence, la conférence internationale des étudiants puis le leadership du BICF commencèrent à nous associer petit à petit à la prédication et au ministère pastoral. En décembre 2004 fut célébré le premier culte francophone de Noël, avec l’aide d’une équipe de « volontaires » déjà proches collaborateurs du pasteur depuis 2000, delà la conviction du besoin d’une église francophone au sein de la grande communauté du BICF.

Le temps des préparatifs aboutir au premier culte dominical francophone qui marqua l’existence du BICF french, le dimanche de la Pentecôte le 19 juin 2005. A partir de ce mois, ce service francophone chaque 1er dimanche du mois, puis passèrent de chaque 2e et chaque 4e dimanche du mois en 2006 et 2007, pour enfin avoir lieu tous les dimanches à partir de décembre 2007. Notons que les volontaires proches collaborateurs constitueraient finalement le noyau qui a dirigé le BICF French aux côtés du pasteur jusqu’à ce jour.

Le décollage conceptuel du BICF French

Mentionnons le fait que le BICF French, dans sa structure et dans son organisation, est la branche francophone de l’église BICF et entant organisme vivant le BICF French constitue une église locale à part entière : un pasteur berger en charge, un collège des dirigeants travaillants avec le pasteur (le noyau), une équipe élargie des dirigeants exerçants de différents ministères au sein de l’église appelé les « actifs ».

Le succès de la célébration du 1er anniversaire du BICF French le dimanche 3 décembre 2006 eut comme impact principal l’exercice des dons et des ministères de tous les membres de l’église, d’où la nécessité de définir des stratégies de leur identification en vue de leur implication. C’est ce qui propulsa la croissance spirituelle surtout du BICF French mais en même temps l’apparition de plusieurs défis et difficultés dont les principaux sont :

  • Le défi financier car la majorité des membres sont des étudiants ;
  • Installation locale instable due au problème de salles commun à tout le BICF ;

La gestion de la jeunesse, population majoritaire de l’église, et celle des diplomates catégorie à disponibilité difficile. Signalons toutefois un défi de taille qui est le fait « des départs définitifs » après une certaine période des membres et parfois des membres clés du BICF French, laissant ainsi des vides.

D’où l’expression Communauté Chrétienne Francophone de Pékin qui veut simplement dire que l’on est et on restera membre du BICF French comme communauté même si on est plus physiquement à Pékin, il suffit d’avoir participé à une des activités du BICF French comme église locale, surtout le culte dominical

Mais gloire soit rendue à notre Dieu pour son œuvre à travers le BICF French qui dure à jamais.

Catégorie: 

 

Nos Coordonnées

image +86 10 8454-3468

+86 135 5240 2825
image 21st Century Hotel

40 Liangmaqiao Road

Beijing 100125, China
image

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.